Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» un petit bonjours du calvados
Mer 8 Aoû - 13:10 par Zupik

» ma furette
Mer 8 Aoû - 13:09 par Zupik

» Présentation.
Mer 8 Aoû - 13:07 par Zupik

» Bonjours du 57
Lun 6 Aoû - 11:31 par Azazel_O

» Bonjour!
Lun 6 Aoû - 11:30 par Azazel_O

» cage furet xl
Lun 6 Aoû - 9:33 par Emii-Yumy

» Ma cage maison
Lun 6 Aoû - 9:10 par Emii-Yumy

» Mustela Mode, confection de harnais pour furets
Lun 6 Aoû - 6:27 par Mustela Mode

» Scratchouille, Tweetynette et Gabinours!
Lun 6 Aoû - 6:22 par Mustela Mode

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Statistiques
Nous avons 536 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est furette-14

Nos membres ont posté un total de 12159 messages dans 1368 sujets
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Mots-clés


ALIMENTATION DU FURET

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

ALIMENTATION DU FURET

Message  nadège le Dim 21 Oct - 23:50

Rappel du premier message :

L'alimentation du furet comme tout autre animal est importante pour son bien-être tout au long de sa vie.
Quelle est la meilleure alimentation?
A quelles fréquences et en quelles quantités lui en donner?
Voici des questions que la plupart des propriétaires se posent, en voici les réponses:

Un bon point de départ pour répondre à ces questions est de s'inspirer de la façon dont le cousin sauvage du furet, le PUTOIS, se nourrit dans la nature. Si on associe à la connaissance de ce comportement quelques principes simples mais indispensables à respecter sur le métabolisme digestif du furet, on devrait logiquement pouvoir proposer la meilleure stratégie alimentaire possible pour notre fufu.

LE PUTOIS est un carnivore stric, qui a besoin de consommer régulièrement de petites quantités de nourriture.
Dans la nature, le PUTOIS chasse de petites proies de type souris, musaraignes, mulots...qu'il ne consomme en général pas tout de suite. Après avoir tué ses proies, il préfère les stocker dans son terrier, ce qui lui permet de dormir tranquillement auprès de sa nourriture et d'en prélever de petites parties en fonction de sa faim. Lorsque les réserves de nourriture sont épuisées, il part en chasse à nouveau. Ses proies sont consommées entièrement: il en mange non seulement la viande, mais aussi la fourrure, les os et les viscères. La consommation des viscères semble avoir son importance, car il mange non seulement les intestins mais aussi le contenu digestif de ces petits animaux, source de vitamines et de fibres végétales. A l'état sauvage, le PUTOIS se nourrit donc de petites proies qu'il laisse faisander et qu'il consomme entièrement.

UN TRANSIT DIGESTIF TRES RAPIDE: nécéssité de prises de nourriture fréquentes

Comparé à celui d'un chat ou d'un chien, le tube digestif du furet est plus court et anatomiquement plus simple. Le transit digestif du furet est plus rapide que celui du chien ou du chat, ce qui correspond à des besoins de prises de nourriture fréquemment renouvelés dans la journée. Un furet laissé trop longtemps à jeun peut risquer une crise d'hypoglycémie.

UN BESOIN ELEVE EN PROTEINES ET EN LIPIDES

Les furets ont besoin d'une ration plus riche en protéines que le chat ou le chien (entre 30 et 40 % de la ration).
La teneur en lipides (graisses) de la ration doit aussi être plus élévée que celle du chat ou du chien (de 20 à 30 % de la ration).
Une alimentation insuffisante en lipides se traduit souvent par l'apparition d'une fourrure moins dense et moins luisante, car le film lipidique naturellement présent sur la peau de l'animal est détérioré. Ce phénomène s'observe particulièrement pendant les mois d'hiver, quand l'air de nos maisons chauffées devient plus sec, ce qui accentue la sensation de sécheresse de la peau du furet, induisant alors des démangeaisons.

UNE MAUVAISE DIGESTION DES PROTEINES D'ORIGINE VEGETALE

Le furet est un carnivore stric. Il tolère beaucoup moins bien que le chat les protéines d'origine végétale. Si celles-ci sont présentes en trop grande quantité dans la ration, le furet peut présenter une altération chronique de la qualité de ses selles et surtout être beaucoup plus sujet au développement de calculs urinaires, qui nécessitent une chirurgie pour l'en débarrasser. Les protéines végétales sont souvent en quantité plus importantes dans les croquettes pour chat d'entrée de gamme, car elles sont moins chères que les protéines animales.

UNE MAUVAISE TOLERANCE AU SUCRE

Bien que certains fufus aient la dent sucrée, il faut rationner très sévérement les friandises, car chaque apport de sucre provoque une élévation de l'insuline dans le sang, hormone sécrétée par le pancréas qui vise à ramener le taux de sucre sanguin à la normale. La sollicitation trop fréquente de ce mécanisme hormonal par des apports de gourmandises sucrées peut favoriser le développement d'un cancer du pancréas malheureusement très fréquent chez le furet: l'insulinome

LA FURET N'EST PAS ADAPTE A UNE NOURRITURE VARIEE

Cet animal a un comportement particulier devant la nourriture : ses goûts alimentaires sont déterminés depuis le plus jeune âge, et il est souvent très récalcitrant à une modification de son régime. De plus, une variation trop fréquente de son régime alimentaire peut se traduire par l'apparition d'intolérances digestives, sources de selles molles chroniques.

Le choix de la meilleure stratégie alimentaire pour les furets de compagnie va finalement se faire en respectant une double contrainte : La première étant bien sûr les besoins alimentaires de l'animal, la seconde étant la disponibilité du propriétaire, celui-ci étant tributaire de la plus ou moins bonne distribution commerciale de la nourriture choisie et devant également tenir compte du temps qu'il peut consacrer à la préparation des aliments.

LES ALIMENTS INDUSTRIELS

En général faciles d'obtention, ils sont de deux sortes : humides (les boîtes) ou secs (les croquettes). Le choix pour le furet doit dans ce cas se porter préférentiellement sur le sec:
Les croquettes sont le plus souvent spontanément appréciées par les furets, et surtout elles peuvent être laissées à disposition toute la journée sans que leur qualité ne se dégrade, à l'inverse d'une boîte de conserve.

On peut nourrir correctement un furet avec des croquettes pour chat, qui sont plus riches en protéines que celles pour les chiens. Il faut alors choisir les aliments haut de gamme du marché, car elles sont en général moins riches en protéines végétales. Pour tenir compte de la teneur nécessairement élevée en protéines, on ne doit pas oublier de donner des croquettes pour chaton. On peut passer aux croquettes pour chat adulte quand le furet atteint l'âge de 5/6 ANS, car une alimentation trop riche peut devenir préjudiciable au bon fonctionnement du foie et des reins de notre fufu senior.

Il est préférable néanmoins si on en trouve d'utiliser des croquettes spécialement conçues pour les furets, qui sont destinées à couvrir les besoins particuliers en lipides et en protéines de ces animaux.

Le poisson, qui entre dans la composition de certaines croquettes,est-il nuisible à la santé du furet? Certains poissons sont riches en enzymes qui peuvent dégrader des acides aminés alimentaires essentiels et des vitamines notamment du groupe B, comme la thiamine.Si les croquettes sont exclusivement faites à base de poisson, elles peuvent être non adaptées pour le furet, mais l'adjonction d'une petite quantité de poisson dans les croquettes ne semble pas le faire courir de risque particulier de carence alimentaire.

De toutes façons, si l'on choisit l'alimentation sèche, il est bon de l'améliorer de temps en temps avec l'adjonction d'un oeuf cru entier.

L'ALIMENTATION CARNEE

Si on a le temps, on peut se rapprocher le plus de l'alimentation naturelle du PUTOIS en fournissant à son furet une alimentation fraîche carnée. Il faut alors savoir qu'il faut fournir des proies entières, car la viande que l'on achete chez le boucher, qui n'est constituée que de muscle, n'est pas une ration suffisante pour cet animal. En effet, il est indispensable que le furet ingère également les os et les viscères de petites proies pour avoir un régime équilibré. On peut trouver dans le commerce ou sur le net des souriceaux ou des poussins surgelés qui sont une bonne source de nourriture complète pour le furet, qui semble de plus agréablement stimulé par le fait de devoir mâcher et déchiqueter sa proie. Les risques d'occlusion intestinable liés à ce régime sont faibles. Mais attention au risque sanitaire si l'on choisit ce type de nourriture: les rpoies entières peuvent en effet véhiculer des parasites ou des germes infectieux potentiellement dangereux pour le furet. Il faut bien se renseigner sur la provenance de cette nourriture pour identifier un fournisseur irréprochable sur les normes sanitaires d'obtention de ces petites proies. On peut également trouver dans le commerce du "Barf" sous forme surgelée. Cet acronyme d'origine anglaise désigne un mélange de viande, d'os et de viscères, qui peut aussi très bien convenir.

CROQUETTES CONTRE CARNE :

Lorsqu'il s'agit du choix de la nourriture pour leur petit fufu, la communauté des propriétaires du furet, unie jusque là dans un même attendrissement et un même amour pour leurs petits compagnons, semble parfois être en proie à des luttes fratricides opposant les farouches partisans du carné aux non moins déterminés zélateurs de la croquette!

Qu'en penser? D'abord qu'il n'y a pas de raison d'opposer ces types de régime: les deux conviennent très bien, chacun ayant ses avantages et chacun présentant des inconvénients qui heureusement restent mineurs.
Les croquettes, bien choisies, sont des aliments facilement disponibles, bien équilibrés et présentant une grande sécurité hygiénique et sanitaire. Il faut cependant faire attention aux risques d'obésité induits par des croquettes très riches et très appétentes, car le furet aurait tendance à se laisser facilement aller à la gourmandise.

Le régime carné permet aux furets d'avoir le plaisir de dépecer lentement de petites proies, évitant aux trop gourmands de se goinfrer et de prendre du poids. Distribué pendant la période de croissance, il favorise l'obtention de jeunes animaux bien développés et bien musclés. Bien évidemment, les furets nourris à la viande ne sont pas plus agressifs que les autres, c'est une légende à laquelle nous pouvons au passage tordre le cou. Avec ce type de régime, il faut en revanche être très vigilant sur l'origine des proies car le risque de transmission de parasites ou d'infections bien que minime, est toujours possible. D'autres part, si l'on souhaite à un moment pour des raisons médicales donner au furet des aliments de régime, habituellement présentés sous forme de croquettes, il sera souvent difficile de lui faire accepter des aliments secs après un régime carné.

Quel que soit le choix établi, n'oublions pas de supplémenter régulièrement le furet avec un complêment vitaminé. Il est également toujours avantageux de supplémenter la ration avec des acides gras essentiels, contribuant à la constitution et au maintien d'une belle fourrure.
Faire avaler une fois par semaine une pâte appétente laxative afin de prévenir l'apparition de boules de poils gastriques et intestinales, est non seulement bénéfique pour le transit intestinal mais il permet aussi de distraire l'attention du furet quand on doit effectuer les soins d'entretien nécessaires qu'il déteste par dessus tout: les manucures et les nettoyages d'oreilles!

Enfin, n'oublions pas de limiter les friandises sucrées, même si ils les adorent: pas plus d'un raison sec par jour, par exemple. C'est un petit plaisir toujours apprécié et qui, si l'on respecte cette quantité, ne nuira pas au bon fonctionnement du pancréas de nos gentils fufus!


Dernière édition par le Lun 22 Oct - 12:17, édité 1 fois
avatar
nadège
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2583
Age : 34
Localisation : Villiers/Loir
Nombre de fufus : Diabolo et Flocon
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: ALIMENTATION DU FURET

Message  nexou le Mar 30 Oct - 0:44

C'est pas moi mais mon beau frère , il dit juste qu'il faut pas qu'il faut la mettre au régime!!!
avatar
nexou
Fufu Master
Fufu Master

Féminin Nombre de messages : 1500
Age : 45
Localisation : Valais
Nombre de fufus : Babou, Tao, Sheeva
Date d'inscription : 10/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALIMENTATION DU FURET

Message  nadège le Mar 30 Oct - 0:50

Oki...bah du moment que la santé ne prend pas un coup!
avatar
nadège
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2583
Age : 34
Localisation : Villiers/Loir
Nombre de fufus : Diabolo et Flocon
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ALIMENTATION DU FURET

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum