Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» un petit bonjours du calvados
Mer 8 Aoû - 13:10 par Zupik

» ma furette
Mer 8 Aoû - 13:09 par Zupik

» Présentation.
Mer 8 Aoû - 13:07 par Zupik

» Bonjours du 57
Lun 6 Aoû - 11:31 par Azazel_O

» Bonjour!
Lun 6 Aoû - 11:30 par Azazel_O

» cage furet xl
Lun 6 Aoû - 9:33 par Emii-Yumy

» Ma cage maison
Lun 6 Aoû - 9:10 par Emii-Yumy

» Mustela Mode, confection de harnais pour furets
Lun 6 Aoû - 6:27 par Mustela Mode

» Scratchouille, Tweetynette et Gabinours!
Lun 6 Aoû - 6:22 par Mustela Mode

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Statistiques
Nous avons 536 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est furette-14

Nos membres ont posté un total de 12159 messages dans 1368 sujets
Janvier 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Mots-clés


LE FURET AUXILIAIRE DU CHASSEUR

Aller en bas

LE FURET AUXILIAIRE DU CHASSEUR

Message  nadège le Ven 2 Nov - 14:28

Le saviez-vous??


On trouve mentin du furet dans les livres très anciens, mais au Moyen Age, on les élévait dans le but utilitaire d'assister le chasseur.
Le premier témoignage fiable sur le furet nous vient d'un géographe grec, Strabon, qui semble avoir vécu entre 20 et 60 après J-C. Il fait le récit d'une chasse aux lapins à l'aide de furets, sur l'île Baléares.
Pline l'Ancien (23-79) évoque aussi ce fléau que représentaient les lapins et raconte que les insulaires demandèrent à l'aide à César August, lequel leur fit parvenir quelque Viverrae, terme utilisé par Pline pour désigner les furets. Il semble que le furet ait été également utilisé pour la chasse aux lapins, en Espagne, à l'époque de l'invasion arabe. On l'appelait alors furo. C'est ainsi qu'on désignait aussi le furet d'Isidor de Séville (561-636). On pense que le furet était surtout conne dans les pays situés à l'ouest du bassin méditerranéen. A partir de là, il se répandit ensuite dans toute l'Europe, selon la progression des lapins.
On rapporte que Gengis Khan, en 1221, utilisa des furets pour la chasse. En Allemagne, Albertus Magnus (1194-1230) mentionne l'utilisation de furets dressés. L'empereur Frédéric II, si l'on en croit ses registres de chasse de l'an 1245, aurait possédé des furets. En France , vers la fin du XIVe siècle, un dessin dans un registre du comte Gaston Phoebus montre une partie de chasse, avec un furet qui porte une muselière. En Angleterre, la première mention qui en est faite remonte à 1223. Et c'est dans un poème de John of Lydgate, de 1421, que l'on trouve la plus ancienne évocation d'un furet albinos. (ouais ouais albi au pouvoir mdr)
Un registre de chasse hollandais du XVIIe siècle fournit d'amples informations sur la chasse aux lapins. A l'époque, on pratiquait déjà sciemment une sorte de régulation du nombre de lapins, capturés vivants grâce au furet, en ne relâchant par exemple que les femelles de bel aspect. Les furets firent leur apparition aux USA vers 1870, en Australie en 1887, et en Nouvelle-Zélande en 1897, avec là encore pour mission l'extermination des lapins. Mais à vrai dire, bien que s'étant bien établis et répandus, ils ne purent venir à bout de ce fléau. En revanche, ils comprirent très vite qu'il était plus simple d'attraper les poules de la ferme que de chasser les lapins, et c'est ainsi qu'ils devinrent eux-même une véritable plaie.
Aujourd'hui, le furet connaît une renaissance: il est devenu un animal domestique toujours plus apprécié, porté par une vague qui déferle sur l'Europe et les Etats-Unis.
Les furets sont des animaux de compagnie sains et robustes. Ils s'appriviosent très vite. Leur dynamisme teinté d'humour et leur infatigable envie de jouer font "craquer" toute la famille. Les furets n'ont pas seulement besoin d'affection de leur propriétaire, ils réclament aussi des jouets pour se distraire et de l'espace pour se mouvoir. Si vous êtes de ceux qui laissent leurs animaux en liberté dans la maison, vous ferez bien de fermer toutes les issues. En effet, leur grande curiosité et leur insatiable besoin de se dépenser en font de véritables rois de la cavale!
Un trou, qu'il soit, semble exercer sur eux une attraction magique. Par précaution, placez donc en hauteur et en sécurité les pots de fleurs, où ils aiment creuser et tout ce qui vous paraît menacé.

CHASSER AU FURET


Il nous faut une incursion dans l'ancien "monde du travail" du furet...la chasse au furet était jadis, et jusqu'à une époque récente, d'une telle importance pour l'homme qu'il est nécessaire de décrire aussi la méthode pour fureter.
Celle-ci est resté peu ou prou la même tout au long des siècles. Les furets chasseurs traquent certes les souris et les rats, mais ils sont avant tout utilisés pour s'introduire dans les terriers des lapins et les en débusquer. Les lapins cherchent alors à s'échapper par les issues et se font capturer par les chasseurs, munis de cages ou de filets. Plus tard , on utilisa des armes à feu pour tuer les lapins tentant de fuir leurs galerie. Il faut enfin mentionner la chasse à l'épervier, pratiquée en association avec le furet, l'épervier donnant le coup de grâce au lapin en fuite.
Cette pratique de lutte contre les lapins est aujourd'hui encore en vigueur là où il y a interdiction de tirer- dans les cimetières ou encore au bord des voies ferrées, lieux susceptibles d'abriter des terriers. On utilise alors des chiens pour rapporter les fuyards.

La chasse au furet n'est ouverte que de la mi-septembre à la fin février, car en dehors de cette période, les jeunes lapins tomberaient naturellement trop facilement sous les dents du carnassier.Il y aurait alors le risque que ce dernier s'en fasse un festin et finisse par s'endormir au fond de la galerie. C'est pourquoi, on prend toujours avec soi deux animaux pour fureter, chacun étant de surcroît muni d'un collier de grelots qui donnera à temps l'alerte aux lapins. Pour empêcher que le furet malgrès tout n'attrape et ne tue les lapins adultes dans le terrier même, on prend quelques précautions. Une vieille méthode consiste à museler le furet, une autre à lui attacher le museau. Des études réalisées sur un crâne ont même montré qu'on avait limé voire arraché les dents du furet, ce qui est évidemment inacceptable. La muselière et le collier de grelots sont bien les solutions les plus simples. Il peut toujours arriver que le furet reste sourd aux appels et aux sifflets et ne ressorte pas. Il faut alors boucher les issues du terrier et placer sa cage de transport ouverte à l'entrée. Le furet retrouve son chemin en général au bout de quelques heures et réintègre sa cage.
avatar
nadège
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 2583
Age : 34
Localisation : Villiers/Loir
Nombre de fufus : Diabolo et Flocon
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum